« You’re not clever enough. » – X+Y

Après The Imitation Game, j’ai été prise d’un envie soudaine de films qui font l’éloge de génies et qui font considérablement chuter l’estime qu’on a pour nous , humains au cerveau paresseux.

Je me suis donc plongée dans Good Will Hunting et Dead Poets Society qui sont des films incroyablement poignants célébrant la différence, la créativité et bien sûr le génie. Ces trois films ont un schéma narratif commun , je parlerai de ce point un peu plus tard. De ce fait, en allant voir X+Y , le cheminement du scénario était déjà très clair dans mon esprit, et j’ai été très heureuse de voir le film prendre une direction bien plus intéressante.

L’histoire est simple : on suit l’ascension de Nathan chez les matheux. Diagnostiqué autiste très jeune, c’est un jeune homme introverti aux capacités intellectuelles impressionnantes. Il rencontre son nouveau professeur, Humphreys, et se retrouve en compétition avec d’autres nations aux International Mathematical Olympiad pour représenter les british.

Le prof est gars blasé en orange... Best teacher ever.
Le prof est le gars blasé en orange… Assez réaliste le personnage.

 

L’intrigue repose évidemment sur cette compétition, toutefois ce n’est pas un élément qui vient perturber l’environnement ou la personnalité de Nathan , tout au contraire. Il y a une prise de recul importante par rapport à la compétition et à une victoire quelconque. Et c’est une tournure très intéressante et puissante, qui force à puiser du sens dans les scènes d’apparence secondaires. Nathan, au début de l’aventure, est très impliqué dans ce concours. Puis, il découvre un nouveau pays, une nouvelle culture, de nouvelles personnes et il a un regard nouveau sur sa relation avec sa mère. Toutes ces nouveautés sont des plantes qui poussent tout au long du film (oui, je suis d’humeur pseudo-poétique), et qui finissent par diminuer l’importance de l’intrigue principale, de manière complète. C’est exactement là que X+Y surprend. Contrairement aux films évoqués plus haut, on ne conclut pas avec un retour à l’intrigue principale : Morgan Matthews clos le film en élargissant le monde de Nathan…

RUN FOREST RUN (ouais je sais, trop facile)
RUN FOREST RUN (ouais je sais, trop facile)

X+Y est inspiré du documentaire Beautiful Young Minds et Morgan Matthews, qui réalise des documentaires depuis plus de dix ans, saupoudre son film de rappels vers le genre documentaire. En effet, on a droit à des plans spécifiques lorsque la caméra suit le personnage par derrière et met presque en premier plan son environnement. On a aussi droit à plusieurs scènes à Taïwan, avec une danse de couleurs vives lors d’une promenade illuminée et appétissante dans le marché de nuit.

1de50dbf-8b97-42bb-b6f1-c6265bd5f87c-620x372
Ensemble, ils ont probablement le cerveau le plus puissant de l’histoire des cerveaux.

 

Il existe un dernier point très intéressant , difficile à évoquer sans risquer le spoil, mais je vais quand même essayer. Les personnages secondaires, tout comme les péripéties secondaires, ont plus d’importance que prévu, particulièrement les personnages de Luke (un autre petit génie qui souffre d’autisme) et le professeur de Nathan. Ces protagonistes viennent équilibrer la balance du réalisme avec Nathan, et éradiquent toute certitude du spectateur vis-à-vis du destin de notre petit génie. En gros, même s’il a un cerveau bulldozer, il pourrait très bien ne jamais avoir l’opportunité de l’exploiter. Humphreys était aussi un génie des maths et Luke est autiste savant comme Nathan, pourtant ces deux personnages ont vécu ou vivent une expérience très différente, cela permet un retour à la réalité très efficace.

X+Y était une bouffée d’inspiration et d’espoir, il m’a personnellement touchée avec ses rappels vers ce qui importe vraiment dans nos vies de petites créatures humaines. En bref, ce film est à voir. J’ai trop parlé. Juste allez le voir. Maintenant.

 

 Loubna Echandouri

 

 

Maintenant.

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s