5 films pour se motiver à travailler !

Ce week-end était censé être productif, apportant une sérénité longtemps perdue vis à vis de mes très chères études. Dans cette perspective là, il m’a semblé évident de ne pas réviser et de revoir avec toi les films qui pourraient m’y motiver !

Logique, quand tu nous tiens.

Good Will Hunting, Gus Van Sant, 1998

Il y a environ 6298 raisons pour lesquelles Good Will Hunting est un excellent film (80% d’entre elles tournent autour de Robin Williams mais passons). Je te laisse faire le calcul. Cette fois-ci néanmoins, j’aimerai me concentrer sur l’effet motivation booster du long-métrage. Will est un petit génie, qui travaille en tant que balayeur au sein de la prestigieuse MIT, et qui passe son temps à ne pas utiliser son potentiel. Ses talents finissent par être découverts et il est maintenant sous l’aile du Professeur Lambeau et de Sean Maguire, un psychothérapeute. Le message motivant du film ne repose pas vraiment sur le côté « travaille dur, tu réussiras ». Il est plutôt dans l’idée que nous sommes les seuls obstacles à notre réussite, peu importe comment on la définit. Le film souligne réellement l’importance de se défaire de la peur de l’échec et de l’abandon pour pouvoir embrasser l’effort, et la victoire qui le suit.

Oh ! J’allais oublier. Le problème résolu anonymement par Will dans le début du film n’est pas si compliqué que ça finalement… Vois par toi-même.

Legally Blonde, Robert Luketic, 2001

Résultat de recherche d'images pour "legally blond"

Si tu n’as jamais vu Legally Blonde ET que tu es sceptique quant à sa présence dans cette liste, alors tu as réuni les deux raisons pour lesquelles tu dois le voir. Il ne faut pas s’attendre à un chef-d’oeuvre cinématogrphique, le film regorge de stéréotypes, et a des légères vibes de films type Disney Channel. Mais, il reste un bon divertissement du dimanche soir. Elle Woods, belle blonde très féminine et éprise de rose, se fait larguer par son très charmant amoureux Warner. Cette rupture devient vite la raison principale de son engagement scolaire. Mais pas pour longtemps. Acceptée à Harvard Law School, où Warner étudie également, elle finit par se donner comme objectif de prouver à tous qu’on peut aller en cours à Harvard, prendre des notes sur un carnet en coeur rose avec un stylo à froufrou, et quand même gérer.  Reese Witherspoon a gravé sur la marbre un personnage atypique, avec quelques citations qui resteront longtemps dans la meme-sphere. Levons nos verres à la réussite des méprisés.

Résultat de recherche d'images pour "what like it's hard ? legally blonde"

The Pursuit of Happyness, Gabriele Muccino, 2007

Résultat de recherche d'images pour "pursuit of happyness"

Je sais, je sais; tout le monde a vu The Pursuit of Happyness au moins une fois dans sa vie. Mais tu vois, je le mets dans la liste pour qu’il devienne un film à regarder automatiquement avant de débuter la période d’examens. Comme Love Actually l’est pour la période de Noël. On s’est compris. Pour ceux qui vivent sans contact avec le monde du cinéma (choix respecté mais incompris), je résume. Le film est tiré de l’autobiographie de Chris Gardner, papa travailleur mais qui a beaucoup de mal à soutenir financièrement sa famille. On le suit dans son combat pour trouver un travail, et pouvoir s’occuper de son enfant… Mon résumé est terrible. On ne peut pas résumer des chef-d’oeuvres. Juste, regarde.

Ce film est très touchant et inspirant. En partie parce qu’il donne une douce connotation aux épreuves de la vie. Un peu comme ce moment de douceur ressenti après une heure de jogging, et une bonne douche. Tu vois l’idée. On finit le film avec une envie de persévérance, et une grande dose d’espoir. Peu importe les échecs qui s’enchaînent, ça n’implique aucunement que la réussite ne suivra pas.

X+Y, Morgan Matthews, 2015

Résultat de recherche d'images pour "x+Y"

Passons maintenant à un film britannique moins connu, mais très attendrissant. On suit Nathan, autiste et jeune prodige en mathématiques, en lisse pour de prestigieux concours internationaux de mathématiques. Je détaille plus le film dans cet article. J’aimerai me concentrer sur ce qui est vraiment poignant dans ce long-métrage. Ce film a une fin très puissante, du moins elle a un vrai poids. (Je ne spoil pas). On a vraiment très envie de gagner ce concours, on est les pom-pom girls de Nathan par la pensée. Toutefois, en même temps que lui, on se laisse distraire. On se laisse distraire par des moments d’une rare beauté. Il se fait alors un tri dans ce que Nathan désire réellement pour être serein et heureux. Ce film apporte un recul que nous n’avons pas forcément, que l’on soit étudiant ou salarié; mais totalement nécessaire pour ne pas manquer une grande partie de sa vie. À bon entendeur…

Rushmore, Wes Anderson, 1999

Résultat de recherche d'images pour "rushmore wes anderson"

Terminons cette liste par le message le plus important d’entre tous : la confiance en soi. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Rushmore, ce petit bijou raconte l’histoire de Max Fischer, jeune lycéen à l’ambition débordante, et aux résultats académiques aussi bas que permis. Amoureux de sa prof, et passionné de tout ce qui n’a aucun lien avec ses études, il est néanmoins très sûr de lui. En clair, si tu as la confiance et l’ambition de Max, même tes échecs sembleront être des réussites. T’auras tout compris à la vie.

En plus de ça, le film est très drôle. Wes Anderson, quel homme.

(…Isle of Dogs approche à grands pas..)

Résultat de recherche d'images pour "rushmore wes anderson"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s